Solaire thermique

Le principe de l’énergie solaire est extrêmement simple : un fluide caloporteur (mélange d’eau et d’antigel) est exposé au rayonnement du soleil, puis dirigé vers un réservoir parfaitement isolé dans lequel l’énergie calorifique est restituée à l’eau contenue dans le réservoir.

Celle-ci est utilisée soit directement comme eau chaude sanitaire (douche, bain, ect.), soit utilisée comme source d’énergie pour un circuit de chauffage (plancher chauffant ou radiateurs), ou pour le chauffage de la piscine.

votre investissement se rentabilisera grâce aux fortes économies d’énergie mais aussi grâce aux avantages fiscaux et aux aides régionales en vigueur.

Le circuit solaire

  1. Le rayonnement du soleil chauffe un fluide caloporteur dans les capteurs.
  2. Le fluide chaud est dirigé vers un réservoir de stockage.
  3. Le fluide cède sa chaleur à l’eau du réservoir via un échangeur thermique.
  4. Le fluide refroidi retourne dans les capteurs pour être à nouveau réchauffé par le rayonnement solaire

‘eau chaude sanitaire

  1. L’énergie récupérée est utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire.

Le chauffage

L’énergie récupérée est utilisée pour le chauffage par un plancher chauffant (1) et/ou des radiateurs (2) (voire une piscine).

L’application du chauffage solaire thermique dans les habitations neuves est idéale du fait des besoins de chauffage de moins en moins important et de la possibilité de le coupler à la production d’eau chaude sanitaire. L’appoint (pompe à chaleur, bois ou électricité) est toutefois obligatoire en cas de temps couvert pendant plusieurs jours.

ATOUTS

  • Performance : jusqu’a 50 % d’autonomie sur le chauffage, 70% sur l’eau chaude sanitaire et 80% sur le chauffage de la piscine ;
  • Technique : fiable et à haute efficacité.

© Copyright 2015 Energiededemain.com. Réalisation du site : Agence de communication ARTEMYA.