Sep 06, 2010 Les Aides De l'État 0 comment

PRIMES SOLAIRES DES CONSEILS GENERAUX ET REGIONAUX

Des primes solaires ciblées existent selon la politique locale départementale et régionale. Renseignez-vous directement auprès :

  • Du Conseil Général de votre département,
  • Du Conseil Régional de votre région,
  • Des Espaces Info-Energie de l’ADEME

Les conditions de ces aides sont liées principalement à la qualité de vos achats (matériel certifié, ou validé par les experts de l’ADEME, …) et à la qualité de votre installateur (installateur ayant souscrit la charte Qualisol, …). Ces exigences sont loin d’être contraignantes et représentent surtout un gage de qualité pour votre installation et une plus-value pour votre patrimoine.

Prenons quelques exemples :

Aides Conseil Général département 06 (Plan départemental énergie 2005-2010)

  • Installations individuelles
    Chauffe-eau solaire individuel 500 €
    Système solaire combiné 500 €
    Equipement photovoltaïque 1 000 €
    Chaudière à plaquettes de bois 1 500 €
  • Installations collectives
Le Conseil général attribue une aide financière dans les conditions ci-après :
– Pour la production d’eau chaude sanitaire solaire collective : le montant de la subvention est fixé à 50% du matériel TTC hors main d’oeuvre dédié à la production solaire, elle est plafonnée à 500 € par logement.
– Pour le chauffage collectif par chaudière à plaquettes de bois : le montant de la subvention est fixé à 50% du matériel TTC hors main d’oeuvre dédié au bois énergie, elle est plafonnée à 500 € par logement.

Aides Conseil Régional Ile de France

Exemple d’aides financières attribuées au particulier dans le cadre du plan énergie 2006/2010 de la région IDF :

Chauffe-eau solaire individuel (CESI) 800 € sur la main d’oeuvre
Système solaire combiné (eau chaude solaire + chauffage) 1 300 € sur la main d’oeuvre
Capteurs solaires photovoltaïques 1 300 € sur la main d’oeuvre
Pompe à chaleur géothermale 1 300 € sur la main d’oeuvre
Toiture végétalisée 45 euros par m2 de végétation

Aides bois, pompe à chaleur …

En général, les énergies renouvelables sont aidées par les collectivités locales, la commune, le département, la région. Comme les primes solaires ci-avant, ces aides “locales” ne viennent pas en complément du crédit d’impôt aide de l’état !

Clairement, si vous bénéficiez du crédit d’impôt de 40 % par exemple pour une pompe à chaleur, vous ne pourrez déduire les aides locales !

A titre d’exemple :

– La région Ile de France permet une aide jusqu’à 1 500 si vous installez une pompe à chaleur avec capteurs géothermiques ou sur captage nappe phréatique.

– La région PACA soutient la filière bois avec l’émission de chèques énergies renouvelables de 100 € si vous achetez du bois bûches auprès d’un exploitant PEFC pour une utilisation dans un appareil bois certifié Flamme Verte.